Précédent

Appliquer l'indice de réparabilité sur vos produits et tendre vers un indice de durabilité

Inciter les consommateurs à privilégier les produits réparables et atteindre 60 % de taux de réparation des produits électriques et électroniques d’ici 5 ans

Inciter les consommateurs a privilégier les produits réparables

Aujourd’hui, seules 40 % des pannes des produits électriques et électroniques donnent lieu à une réparation en France.

Pour y remédier, le ministère de la Transition écologique, l’ADEME et l’ensemble des parties prenantes (fabricants, vendeurs, distributeurs, ONG environnementales, associations de consommateurs...) ont travaillé à l’élaboration d’un indice simple et visuel qui permettra au consommateur de savoir si le produit est réparable, difficilement réparable ou non réparable : l’indice de réparabilité.

Indice de réparabilité

Cet indice calculé sur la base notamment de critères sur la démontabilité, la disponibilité des pièces détachées ou encore le prix, incite les fabricants à intégrer dès la conception de leurs produits, des critères d’écoconception. Son but est de donner aux consommateurs suffisamment d’information sur la réparabilité d’un bien pour l’acheter en toute connaissance de cause.

Depuis début 2021, l'indice est apposé directement sur les produits ou leur emballage et sur le lieu de vente pour les 5 catégories suivantes dites pilotes : lave-linge à hublot, téléviseurs, smartphones, ordinateurs portables et tondeuses à gazon électriques. Bien entendu, l'indice générique a vocation à pouvoir être décliné pour être appliqué à d'autres catégories de produits électriques et électroniques, notamment ceux qui auraient des caractéristiques semblables à ces cinq catégories pilotes.

Pour accompagner au mieux l’introduction de l’indice de réparabilité, le ministère de la Transition écologique met à la disposition des professionnels les documents nécessaires à son calcul et à son affichage : cliquer ici. Certains acteurs tels que Spareka recensent les différents indices classés par produit et par marque pour mieux informer le consommateur et invitent à cette fin les fabricants à communiquer leurs notes : cliquer ici.

À compter du 1er janvier 2024, certains équipements électriques et électroniques ainsi que d’autres produits et équipements (la liste sera définie par décret) devront afficher un indice de durabilité. Celui-ci viendra compléter ou remplacer l’indice de réparabilité lorsque celui-ci existe. Cet indice pourrait inclure de nouveaux critères comme la fiabilité et la robustesse du produit.

Initiatives exemplaires

Le label LONGTIME®

Longtime.jpg

Développé par Ethikis Ad Civis, une société coopérative et participative indépendante, en concertation avec des associations environnementales, des consommateurs, des réparateurs et des fabricants, le label LONGTIME® garantit que l’appareil a été conçu pour être durable, robuste, réparable. Il s’applique à une large gamme de produits (électroménager, électronique, outillage, matériel de loisirs, matériel professionnel) et repose sur un cahier des charges dénombrant 41 points de contrôle pour une approche globale de la durabilité. 

Cliquer ici

Le baromètre du SAV Fnac/Darty

Fnac Darty_0.jpg

Grâce à ce baromètre, le consommateur peut rapidement comparer les produits de 73 marques sur les critères de fiabilité et de réparabilité. L’édition 2020 présente un score de durabilité qui couvre 63 catégories de produits et s’appuie sur une enquête menée auprès de 66 018 clients Darty ayant réalisé un achat entre le 22 juillet et le 23 août 2020 et sur l’analyse de 624 966 dépannages réalisés du Service après-vente Darty pour les équipements  sous garantie.

Cliquer ici

L’engagement réparabilité 10 ans de SEB

Seb.jpg

Le groupe s’engage à conserver pendant 10 ans en moyenne après l’achat toutes les pièces détachées techniques de la quasi-totalité des produits. Afin de garantir au maximum la disponibilité immédiate des pièces de rechange, la moitié du stock a été approvisionnée en prévision des prochaines années, sur des produits dont la fabrication est arrêtée.

Cliquer ici

Le club de la durabilité

Club durabilite.jpg

Ce club a pour ambition de créer un écosystème dynamique d’acteurs de l’allongement de la durée de vie des produits pour accélérer la transition écologique et multiplier les solutions de biens et de services durables en faisant émerger des leviers concrets pour progresser.

Cliquer ici

L’observatoire des pannes

UFC.jpg

L’UFC-Que Choisir a décidé de lancer, dans le cadre du projet européen PROMPT, un observatoire des pannes. Grâce au recensement et à l’analyse des signalements des consommateurs, cet observatoire a pour ambition de permettre, au-delà de l’aide individuelle, de détecter et d’agir contre l’obsolescence organisée/programmée des appareils.

Cliquer ici

Les outils disponibles